AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 look after you 『Kuroe ♥』

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



&& That's who I am..
••••••••••••••
Messages : 14
Date d'inscription : 12/05/2010
••••••••••••••



I talk about me..!
••••••••••••••
••••••••••••••


MessageSujet: look after you 『Kuroe ♥』   Ven 14 Mai - 21:53

Entre ses présences au club d’hôtes, les cours et les belles réunions familiales, Tsukasa n’avait plus particulièrement le temps de pratiquer son violon. D’accord, il avait également arrêté pour énerver ses parents, mais ça c’était un pur détail technique puisqu’il comptait bien continuer de jouer de son instrument pour la bonne raison que ça le détendait et que ça avait un total succès auprès des filles. Enfin, il ne comptait quand même pas laisser ses parents avoir une satisfaction en le voyant pratiquer à la maison, donc il décida de prendre un temps libre où il n’avait pas besoin d’aller au club d’hôte pour se pratiquer un peu. D’accord, il pourrait très bien manquer un cours ou quelque chose du genre, mais malgré tout il restait quelqu’un qui tenait relativement à la réussite au niveau scolaire. Il n’était ni le plus intelligent et encore moins le plus studieux, mais il daignait quand même aller en cours. Bref, Tsukasa trouva finalement un midi qu’il pourrait consacrer à son violon, enfin à ses exercices plus qu’autre chose.

Tout de suite après avoir diner très légèrement à la cafétéria, il se dirigea vers les salles de musiques amenant bien sur son violon avec lui. D’accord, il dut surtout s’arranger pour s’assurer de ne pas se faire suivre par une bande de filles, parce que ne l’oublions pas c’est en grande partie son arme secrète pour les draguer, alors bon il s’assura de ne pas se faire suivre avant d’entrer le plus subtilement possible dans la salle de musique. Il soupira légèrement s’assoyant sur un siège qu’il avait non loin de la porte avant de sortir son violon de son étui. Il espérait très sérieusement que personne, enfin par personne il pensait bien évidemment à une fille plus qu’à un mec, ait la bonne idée de venir s’approcher de la salle et l’entende jouer du violon. Certes, il n’était définitivement pas le seul à jouer de cet instrument, mais disons que c’était souvent quelque chose qui lui était associé. Puis bon même si la personne ne savait pas que c’était lui il fallait qu’entrer pour le voir, c’est quasiment subtile un type seul qui joue du violon.

Bon en même temps ce n’était pas non plus un drame, ça allait tout simplement être déplaisant et les choses déplaisantes… eh bien ça faisait partie de son quotidien. Tout d’abord le fait qu’il doive côtoyer des pauvres alors qu’il fréquente une école de riche, ça le gonflait vraiment. Disons qu’il n’apprécie pas du tout cette classe d’individu alors bon devoir en supporter à tous les jours. Enfin, c’était d’ailleurs pour se calmer en ce moment précis que Tsukasa avait décidé de jouer un peu. Néanmoins, contrairement aux instruments de percussions ou les trucs du genre, il ne pouvait pas jouer trop violemment avec son violon de peur de l’abimer ne serait-ce qu’un peu. C’est pourquoi il prit de grandes respirations avant de commencer à jouer son morceau. Comme à son habitude, il commença par une des premières mélodies qu’il avait apprises quand il était beaucoup plus jeune. (https://www.youtube.com/watch?v=DOEQt6MVpkU) C’était doux, calme et surtout plutôt triste comme mélodie, mais évidemment ça le détendait. Étrangement, contrairement à ce qu’on pourrait penser, Tsukasa était plutôt de ceux qui mettaient des émotions et de la délicatesse dans leur manière de jouer. Ce n’était pas exactement ce qu’on associait généralement à quelqu’un comme lui qui avait une certaine tendance à envoyer promener tout le monde qu’il connaissait, mais bon il fallait comprendre que c’était un peu comme sa passion alors c’était normal qu’il y mette autant de cœur =.= Puis bon dans un sens il fallait en profiter, ça faisait changement de son attitude habituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
And I'm Admin



&& That's who I am..
••••••••••••••
Messages : 132
Date d'inscription : 09/05/2010
••••••••••••••



I talk about me..!
••••••••••••••
••••••••••••••


MessageSujet: Re: look after you 『Kuroe ♥』   Sam 15 Mai - 1:26

Les études, les études et encore les études. Oui, Kuroe n'avait que ce mot à la bouche. Pourquoi est-ce qu'elle tenait autant que ça à étudier ? Et bien, parce que la miss avait des rêves. Oui, devenir un grand PDG ( initiales de président-directeur général ) d'un empire financier et faire fortune. C'est sûr que si elle devient multimillionnaire, tout sera beaucoup plus facile, et ses dettes pourront être rapidement payées. Sauf que, malheureusement, tout ça est encore bien lui, juste un mirage qu'elle aura du mal à atteindre si elle ne bosse pas comme une malade. Déjà, elle est arrivée à entrer dans un établissement privé, un des plus prestigieux du pays, c'est plutôt pas mal non ? Puis, maintenant, elle et son père allaient moins déménager qu'avant, justement à cause de ses études. Elle n'avait pas envie de quitter Osaka avant d'avoir au moins terminer les années qui viennent. Et pour la suite, elle ira peut-être à Tokyo, pour tenter sa chance et essayer d'entrer à Todai, une grande université, la meilleure de tout le pays... C'est vrai qu'avoir Todai dans son CV, ça doit bien faciliter la vie, non ?

Bref, donc, Kuroe cherchait, comme à son habitude, une petite salle pour étudier. Vu que le sens de la miss est vraiment très mauvais, elle n'arriva pas à trouver comme à son habitude les salles d'études, mais en même temps les bâtiments sont si grands alors c'est un peu normal si elle ne sait plus où donner de la tête, non ? Comme elle l'a dit, il faudrait donner des gps à l'entrer. Tout aurait été beaucoup plus facile s'ils faisaient ça... Elle ne se serait pas retrouver à la salle du Flowers Host Club, n'aurait donc pas provoqué des dégâts pas possibles et par conséquent, n'aurait pas maintenant le statue de toutou du club. Bref, vu que son sens de l'orientation ne s'est pas amélioré depuis, la demoiselle cherchait en vain une salle d'étude, quand elle entendit une petite musique... Plus exactement, le son d'un violon...

Mine de rien, cet instrument veut dire beaucoup de choses pour la miss. Plus jeune, elle a pratiqué du violon pendant quelques temps, surtout parce que c'était l'instrument préféré de sa mère en fait. Pendant sa grossesse, elle disait souvent qu'elle allait payer à sa fille des cours de violon et qu'elle allait devenir une experte en ce domaine ! Donc, Kuroe avait décidé d'en prendre. Sauf qu'elle a du arrêter parce qu'ils manquaient d'argent et n'avaient donc pas de quoi payer les leçons, puis ils devaient encore déménager, et il y avait donc beaucoup de frais... Bref, c'était impossible pour elle de continuer à apprendre le violon, et vu que c'est un instrument très difficile, elle ne pouvait pas le faire toute seule même si Kuroe est une sorte de petite surdouée. Oui, son quotient intellectuel est élevé, mais elle s'en sert surtout pour les matières normales. Disons juste que pour la musique, quand c'est pour jouer d'un instrument, elle a plus de mal que pour analyser des notes... Bref, la jeune fille suivit donc ce petit air et arriva devant une salle de musique, elle ouvrit discrètement la porte et regarda à l'intérieur... Un jeune homme, assez grand, aux cheveux d'une couleur assez peu commune, jouait du violon... Et autant dire qu'il s'y connaissait ! Cela rappela beaucoup de souvenirs à Kuroe, et donc quelques larmes finirent par perler aux coins de ses yeux... Oui, ça l'a rendu un peu triste d'arrêter le violon, car elle aurait aimé continuer, pour faire plaisir à sa mère. Mais bon... Malheureusement, elle et son père sont loin d'être riche... Sauf que bon, comme vous le savez, la discrétion et Kuroe, ça fait deux. Bien sûr, elle a fallu qu'elle ne fasse pas attention et se laisse aller, il a fallu qu'elle se laisse tellement aller que la porte ait fini par s'ouvrir complètement sous son poids et que, donc, Kuroe se retrouva par terre. Quand elle dit qu'elle a la poisse, c'est peut-être bien vrai en fin de compte...

Kuroe ; « A-Ano... B-Bonjour ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ouransclub.forumactif.com

avatar



&& That's who I am..
••••••••••••••
Messages : 14
Date d'inscription : 12/05/2010
••••••••••••••



I talk about me..!
••••••••••••••
••••••••••••••


MessageSujet: Re: look after you 『Kuroe ♥』   Lun 17 Mai - 0:03

Bon chacun ses priorités en .__. On ne verrait probablement jamais Tsukasa se préoccuper particulièrement de ses études sauf si ses notes chutaient admirablement, mais ça ne risquait pas d’arriver alors bon. Il fallait quand même avouer que s’il était assez doué de nature pour ce qui était de la scolarité, ses parents pourraient probablement essayer d’arranger quelque chose avec le directeur pour ne pas que leur fils soit renvoyé d’Ouran. Tsukasa ne savait même pas si c’était possible en tant que tel, mais si ce l’était, il était plus qu’évident que ses parents y avaient déjà songé. Parce que bon, doué ou pas, la nonchalance du jeune homme faisait que certains de ses examens finissaient avec des résultats plutôt moches… Enfin ce n’était pas assez important pour lui alors autant passer à autre chose. Au moins il s’assurait de rester compétent dans certains trucs, notamment satisfaire les clientes de son club d’hôtes et aussi que son talent au violon. Sauf que ce dernier détail était tenu complètement secret de ses parents, ça leur ferait bien trop plaisir de voir qu’il s’appliquait encore à réussir.

Enfin, alors qu’il pratiquait une de ses chansons favorites, Tsukasa se laissa aller dans la musique. Il avait un visage paisible, un presque sourire, bref ce n’était pas du tout le prince ténébreux qu’on voyait habituellement chez lui. Profitez-en petites personnes ! Même si en fait ceux qui pouvaient en profiter se résumait tout simplement à la demoiselle qui le regardait en cachette. À vrai dire, il ne remarqua pas sa présence jusqu’à ce que la porte s’ouvre complètement et que la miss tombe sur le sol. Le bruit le fit sursauter et donc il arrêta net de jouer. Il se tourna vers la source avec les sourcils légèrement froncés. Il fut d’ailleurs assez surpris de voir une fille étendue sur le sol. « A-Ano... B-Bonjour ? » Tsukasa resta silencieux pendant un moment en essayant de ne pas trop rire. Ce serait pratiquement méchant et totalement inutile. Il fixa la demoiselle pendant un moment, cherchant surtout à comprendre pourquoi son apparence lui disait quelque chose. Ce n’était pas une cliente ça il était pratiquement certain, mais alors pourquoi est-ce qu’elle lui disait quelque chose… Enfin heureusement pour elle il ne se rappelait pas qu’elle était le petit chien du Flowers Host Club et par conséquent une pauvre…

« Bonjour. Tu es dans le club de musique ? »

Bon l’art de ne pas être invitant, mais que voulez-vous il n’était pas non plus réputé pour être un joyeux luron qui aime tout le monde dans la joie. Pour ce qui était de la question au sujet du club de musique, eh bien c’était que si elle en faisait partie, il serait un peu forcé de partir puisqu’en théorie la salle était en priorité au club ou aux classes. Même s’il pourrait surement essayer de s’arranger pour pouvoir rester. Après tout il ne dérangeait personne et ne faisait que jouer du violon sans avoir une tonne de groupie pour une fois! Bref il sortit de ses pensées et posa son regard sur la miss devant lui. Il remarqua alors les larmes qui avaient perlé au coin de ses yeux. Tsukasa la dévisagea donc, oui il fait preuve d’une grande politesse, pendant un moment avant de demander.

« T’es triste ? »

On essaiera un jour de lui apprendre une façon de poser ses questions, mais ce n’était qu’un détail parmi tant d’autre. Elle avait les larmes aux yeux et malgré tout les défauts qu’il avait, il détestait voir des filles pleurer - enfin ça dépend les pauvres c’est une autre histoire… Il chercha donc un moyen de la faire sourire. Sauf que puisqu’il n’est pas habitué à être sympathique… alors du coup il fit la première chose qu’il lui vint en tête c'est-à-dire… jouer du violon èwé C’était une mélodie joyeuse (https://www.youtube.com/watch?v=JEIREq4kU_Q), enfin reste qu’il ne savait pas que c’était en partie la cause des larmes à la base, mais détail èwé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
And I'm Admin



&& That's who I am..
••••••••••••••
Messages : 132
Date d'inscription : 09/05/2010
••••••••••••••



I talk about me..!
••••••••••••••
••••••••••••••


MessageSujet: Re: look after you 『Kuroe ♥』   Jeu 27 Mai - 17:47

Tsukasa ; « Bonjour. Tu es dans le club de musique ? »

Dans le club de musique ? Non, pas aux dernières nouvelles. Le host club lui prenait déjà tout son temps libre, et puis en plus on ajoute ça le petit problème qu'elle a eu avec Masao, le vice-président de l'autre club, le Ouragan host club quelque chose du genre. Enfin, quand même, il faut avouer que Kuroe a la poisse, non ? Et, bizarrement, allez savoir pourquoi, ces problèmes ont toujours un lien avec les vampires. Du moins, dans cet établissement, ça a été le cas ! Oui bon, c'est vrai, c'est une peur assez stupide, et Kuroe a beau être très « intelligente » elle perd très vite tout contrôle quand elle est paniquée. La première fois, en entrant dans la salle du Flowers Host Club, elle se retrouve nez à nez avec les membres en déguisement de vampire. Très rapidement, elle prend peur – surtout qu'en plus la salle était plutôt sombre et elle ne supporte pas le noir non plus – et elle commence à paniquer. Par conséquent, elle a aussi fait des dégâts pas possibles, et pour les rembourser elle a du devenir le petit chien chien du groupe. La deuxième fois, donc avec monsieur Masao, le conquérant complètement fêlé comme elle le répète si souvent... Il avait tout prévu. Enfin, il voulait faire comme le Flowers host club, avoir un petit chien chien, et bien sûr, c'est qui qu'on a choisi ? Kuroe. Bizarre quand même, non ? Ça tombe toujours sur la pauvre boursière, si c'est pas de la discrimination ! Bref, il a mis des dents de vampire et lui a sauté dessus. Bien sûr, Kuroe, en sentant un truc pointu en train d'essayer de rentrer dans sa peau, elle a vite paniqué et elle avait beau pousser le petit blond, pire que de la colle, il encaissait et ne bougeait pas d'un poil ! Plus fort qu'il n'y paraît, n'est-ce pas ? Enfin, elle a fini par être réduite en esclavage une fois de plus, mais Tsukasa n'avait pas l'air d'être au courant. Tant mieux pour elle, ça lui évitera de devoir faire le petit chien chien pendant un petit moment, c'est déjà ça non ? Puis, elle doit déjà organiser son emploi du temps... Oui, car maintenant, elle ne travaille plus que pour le Flowers host club mais aussi pour le Ouragan host club, donc il va falloir qu'elle organise ses journées en fonction de ça. Enfin, elle a quand même de la chance, les deux salles sont à côté donc elle pourra facilement passer d'un cercle à l'autre. Bref, ce n'est pas le sujet ! Refermons donc la parenthèse pour en revenir à nos oignons. La miss releva légèrement la tête puis laissa échapper un petit « non »... S'il est arrivé à l'entendre, c'est qu'il doit avoir une ouïe très fine alors... En même temps, on dit bien souvent que ceux qui pratiquent un instrument ont une ouïe très développée, non ?

Tsukasa ; « T’es triste ? »

Triste ? Ah oui, les larmes, bien sûr ! Il les a vues ! La miss, toujours assise par terre, essuya rapidement ses larmes avant de baisser la tête et de fixer le sol... Bah oui, qu'est-ce qu'elle va faire d'autre ? Lui répondre que oui, elle est triste ? Ce n'est pas trop son genre. Alors, tout en essayant de se forcer à sourire, la jeune fille releva finalement les yeux vers le violoncelliste pour prendre la parole :

Kuroe ; « N-Non, vraiment, ça va ! »

Pourtant, dès qu'il se remit à jouer du violon, la jeune fille ne put s'empêcher de se remettre à pleurer, et de plus belle. Oui, car cette musique avait beau être joyeuse à l'origine, elle sonnait plutôt triste... Du moins, elle la trouvait triste. Surement à cause des souvenirs que lui rappelaient cet instrument ! Cette fois-ci, ce n'était pas seulement des larmes qui perlèrent au coin de ses yeux, mais des sanglots. Certes, elle n'aimait pas pleurer devant les autres mais il faut avouer que quand les larmes commencent à couler, difficile de les arrêter, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ouransclub.forumactif.com

avatar



&& That's who I am..
••••••••••••••
Messages : 14
Date d'inscription : 12/05/2010
••••••••••••••



I talk about me..!
••••••••••••••
••••••••••••••


MessageSujet: Re: look after you 『Kuroe ♥』   Dim 30 Mai - 20:24

Effectivement, Tsukasa était plus ou moins au courant que Kuroe était devenue leur chien de poche à eux aussi. À vrai dire, il le savait, mais puisqu’il laissait le plaisir à Masao de la martyriser. Alors donc, il ne savait pas vraiment à quoi elle ressemblait physiquement ce qui voulait dire qu’en ce moment il ne la replaçait pas. Bien sur, elle n’aurait qu’à lui dire son nom et il la replacerait automatiquement, mais ça c’est une autre histoire. Ce pourquoi il lui demanda presque gentiment si elle était dans le club de musique ou non. La réponse ne vint pas toute suite et il eut peine à l’entendre. Non ? Donc il n’avait même pas à faire attention ou à lui laisser la salle puisqu’elle était au même titre que lui, une personne sans rapport avec le club qui venait profiter du calme. Même si en même temps il ne voyait pas trop pourquoi elle était ici au juste. Enfin ce n’était pas non plus comme si ça l’intéressait vraiment donc il préféra ne pas poser trop de question. Il essayait surtout de pouvoir ravoir le calme qu’il y avait avant qu’elle arrive pour pouvoir continuer à jouer du violon.

Ce qu’il aurait pu faire sans peine si elle ne lui pleurait pas au visage. Disons qu’il n’était pas capable de rester de glace devant des larmes surtout quand c’était une demoiselle mignonne – enfin ce n’était pas la plus grande priorité du moment. Il lui demanda tout de même si elle était triste, ce qui en soit était une question particulièrement idiote puisqu’elle pleurait tout simplement, mais il n’avait pas pu s’empêcher de le demander. « N-Non, vraiment, ça va ! » S’il avait devant une autre personne ou s’il avait eu un public, Tsukasa se serait probablement moquer de l’incrédibilité dont elle faisait preuve. Non ça allait, mais elle pleurait quand même. Enfin puisqu’elle avait essuyé ses larmes, il fit semblant de la croire en disant tout simplement.

« Je vois… »

Néanmoins dans un élan de gentillesse il recommença à jouer du violon pour elle, essayant surtout de lui remonter le moral. Or, ce geste eut l’effet contraire, au sens propre du terme. La demoiselle recommença à pleurer, encore plus fort que précédemment. C’était des sanglots cette fois-ci, ce qui fit arrêter Tsukasa dans sa tentative de réconforter avec le violon. Il soupira légèrement, il n’était pas du tout doué pour remonter le moral des gens, surtout ceux qu’il ne connaissait pas. En plus ce n’était pas comme s’il avait spécialement envie d’être gentil avec la demoiselle, mais bon il ne pouvait pas non plus la laisser pleurer devant lui. Il déposa donc son violon dans son étui avec la délicatesse dont il faisait toujours preuve lorsqu’il manipulait son instrument. Il essaya de trouver les bons mots ou du moins quelque chose qui pourrait la faire sourire, mais vu qu’il n’avait aucun talent dans le domaine ça allait être un peu n’importe quoi…

« Tu vas encore essayer de me faire croire que tu n’es pas triste ? Si c’est le violon qui te fait pleurer je peux toujours arrêter… »

Bon il n’en avait pas du tout envie, mais ça c’était autre chose. Au pire il pourrait toujours aller en jouer ailleurs ce n’était pas spécialement dramatique. Il la regarda pendant un moment puis fit le tour de la pièce avec son regard, oui il était vraiment en train de chercher la cause de ces larmes. Il ne comptait pas être une gentille personne qui voulait à tout prix la faire sourire et blablabla. Non, il voulait simplement qu’elle arrête de pleurer pour que le peu de gentillesse qu’il y avait en lui ne se sente pas mal… Enfin, façon de parler, mais c’était plus pour avoir la paix qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
And I'm



&& That's who I am..
••••••••••••••
••••••••••••••



I talk about me..!
••••••••••••••
••••••••••••••


MessageSujet: Re: look after you 『Kuroe ♥』   

Revenir en haut Aller en bas
 

look after you 『Kuroe ♥』

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouran's Club :: Second Page :: Aile Est :: Salles De Musique-